Type Here to Get Search Results !
   

Une fin dramatique et indésirable pour le Mexique


 LUSAIL, Qatar (AP) – Longtemps après le coup de sifflet final, Luis Chávez est resté accroupi sur le terrain avec un regard angoissé sur le visage.

Son but sur coup franc - un superbe tir à environ 30 mètres - était le deuxième de l'effort désespéré du Mexique pour rester en vie lors de la Coupe du monde au Qatar.

La victoire 2-1 contre l'Arabie saoudite mercredi n'a pas suffi. Couplé à la victoire 2-0 de l'Argentine sur la Pologne au même moment dans le groupe C, El Tri a dit au revoir à la phase de groupes d'une Coupe du monde pour la première fois depuis 1978.


"Beaucoup de frustration", a déclaré Chavez. "Les deux premiers matchs, nous avions beaucoup à devoir et dans celui-ci, cela ne nous a pas suffi."


Le Mexique a vécu un tourbillon d'émotions dans le stade de Lusail, avec un but refusé et un encaissé dans les dernières minutes.


Puissance de la CONCACAF, l'équipe dirigée par l'entraîneur argentin Gerardo Martino est arrivée avec l'objectif d'atteindre au moins le cinquième match tant attendu. C'était loin de cet exemple.


El Tri a terminé avec quatre points, mais la victoire n'a pas suffi pour avancer. La Pologne a ajouté le même nombre de points et avancé avec une meilleure différence de buts, derrière l'Argentine, qui a atteint six. L'Arabie saoudite a terminé avec trois.


"Triste, mais fier du groupe, la tête haute, a déclaré le gardien Guillermo Ochoa. C'est ce dont nous avions parlé avant le match, que quoi qu'il arrive, nous devions tout donner pour notre pays."


A 37 ans, Ochoa a réitéré qu'il cherchera à disputer son sixième championnat du monde, celui de 2026 organisé par le Mexique, les Etats-Unis et le Canada.


"L'objectif n'était pas de rester dans ce tour, mais à mon avis, je pense que l'équipe a bien joué à chaque match", a déclaré Ochoa. "Aujourd'hui l'équipe s'est donnée, elle a couru, on s'est créé des opportunités."


Le Mexique était entré dans l'affrontement contre l'Arabie saoudite avec une sécheresse prolongée de buts lors des Coupes du monde, 431 minutes sans marquer.


En première mi-temps, il l'a désespérément cherché sans succès. C'est dans la complémentarité qu'Henry Martín a finalement ouvert le score puis le superbe coup franc de Chávez, deux débutants au Qatar.


Mais au fil des minutes, le désespoir et le drame ont grandi. Des arrivées et des tirs qui ne se sont pas concrétisés, jusqu'à ce qu'Uriel Antuna réussisse à l'envoyer dans les filets mais le but a été invalidé pour hors-jeu. Presque à l'agonie est tombé le but de la remise des Saoudiens, l'œuvre de Salem Aldawsari.


"J'ai l'impression que nous aurions pu marquer plus de buts", a déploré Ochoa. «Nous n'étions pas bien, nous n'avions pas de place. C'est dommage".

Tags

Publicar un comentario

0 Comentarios
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.

Below Post Ad